Une ZAD est morte, mais pas nous

Une ZAD est morte, mais pas nous

Un an après l’opération de destruction de la #ZAD , rien n’est fini à #NDDL . 
Un théâtre de verdure prend corps quelquepart dans l’Est, comme une invitation a venir y poser des mots des formes et des sons. A libérer nos expressions, donner vie à nos aspirations, assumer nos oppositions, élargir nos horizons.
A bientôt dans le bocage en fleurs
Bienvenue aux déters et déterrés des terres


Jeudi 11/04 une des très belle journées de ces rencontres inter-terreauristes à la Grée. 
Le théâtre de verdure prend forme avec un chantier collectif quotidien, on espère pouvoir venir poser du son bientôt, et en attendant, les oiseaux y sont les spécial guests permanents…
Après midi balade naturaliste avec les potes du Tres Petit Jardin, qui nous ont donné à voir quelques trésors abrités dans le bocage: 
Armoise, consoude, absinthe, chèvrefeuille, aubépine, thanésie, bouillon blanc, herbe à Robert…une promenade sous le soleil doublée d’une dégustation de chocolats variés (mais pas avariés) tout droit sortis des poubelles de supermarchés environnants. 
Et pour finir, soirée frites et concert avec les excellents Hop hop hop crew qui ont mis le feu au dance-floor (enfin à la dalle de béton quoi). 
Clin d’oeil à Emma Goldmann: “si je ne peux pas danser, je ne ferai pas partie de votre révolution”…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *